.
.
.

Haut potentiel

intellectuel


"Etre surdoué ne signifie pas être plus intelligent que les autres, mais fonctionner avec un mode de pensée, une structure de raisonnement différente. L'intelligence de l'enfant surdoué est atypique. C'est cette particularité qui rend souvent difficile son adaptation scolaire, mais aussi son adaptation sociale. C'est aussi grandir avec une hypersensibilité, une affectivité envahissante, qui marquent la personnalité."

Jeanne Siaud-Facchin, "L'Enfant surdoué, l'aider à grandir, l'aider à réussir"


En termes de chiffres

La définition la plus répandue est établie à partir du score obtenu à un test QI soit WPPSI (dès l’âge préscolaire), WISC (6- 16ans) ou encore WAIS (16 ans et plus) :
90-110  : intelligence « moyenne »
110-130  : intelligence « supérieure à la moyenne à supérieure »
130-170 : intelligence « très supérieure à la moyenne » - Surdouance – Haut potentiel intellectuel- Résultats dans les 2% supérieurs de la population.


Origine

Le mot surdoué provient des Etats-Unis ("gift" = don, "gifted" = doué, "highly gifted"= surdoué, "giftedness" = douance, surdouance).

Cependant, la définition que nous trouvons dans nos dictionnaires est la suivante :
o «Surdoué : Se dit d'un enfant dont l'intelligence est supérieure à celle des enfants du même âge » Dictionnaire Larousse
o «Surdoué : Qui est d'un niveau mental très supérieur à la moyenne (QI supérieur à 170) » Dictionnaire le petit Robert

Jeanne Siaud-Facchin, "L'Enfant surdoué, l'aider à grandir, l'aider à réussir"


Profil de la personne HPi

Aux vues des définitions précédentes, il peut être constaté que les divergences de points de vue sont grandes.
Ceci nourrit le malentendu sur ce qu'est réellement un surdoué :
beaucoup pensent à un petit génie, fort en tout, mais surtout matheux, attiré par les sciences.

En réalité, les surdoués ne se distinguent pas forcément de la population qui les entoure. Ils ont tous des profils divergents. La psychologue aime à dire qu’il existe autant de profils de HP que de couleurs dans l’univers. Il en va de même pour leur réussite scolaire.

Les personnes à Haut Potentiel ont une intelligence qualitativement différente, à laquelle s'ajoute un comportement psychoaffectif divergeant des codes de la norme (hypersensibilité, intensité des ressentis, surinterprétation de la communication verbale & non verbale de leurs pairs, hyperesthésie, ...) qui génèrent un décalage permanent plus ou moins bien compensé par rapport à ceux qui les entourent. De plus, leur intelligence ne se manifeste pas nécessairement, ou seulement dans certain(s) domaine(s) qui les passionnent.

Ce fonctionnement différent se manifeste par un certain nombre de caractéristiques que l'on peut retrouver chez tout individu, mais toutes ces caractéristiques ne se retrouvent pas chez tous les surdoués. De plus, un même surdoué peut présenter des traits de caractère diamétralement opposés, en fonction des circonstances.
Source : http://www.douance.be

La psychologue prend donc en compte l’ensemble de ces aspects et développe la connaissance et compréhension de soi afin de trouver les outils adaptés à la personne.

Outils professionnels

orientation
scolaire et professionnelle

- Tests psychométriques
pourvus d’une grande validité pour définir
les valeurs & intérêts scolaires ou professionnels
- Test psychométrique pour TDA-H


Psychologie

- Test psychométrique de personnalité (validité internationale)
- Technique de gestion des chocs émotionnels
- Tests des intelligences multiples


Haut potentiel intellectuel

- Test QI (dès 16ans)
- Test d’intelligence émotionnelle
- Questionnaires, outils et tests divers en fonction du profil

L’approche multidimensionnelle de la psychologue est essentielle.
Ainsi, la collaboration avec des pratiques complémentaires est très utile.
Parmi ces approches riches en outils variés, figurent les approches médicales et psychothérapeutiques, le Yoga, la Logopédie, la Naturopathie, la Kinésiologie.